Businessman

Voilà quelques années maintenant que je me suis lancé dans les affaires. Et le moins que l’on puisse dire c’est que je suis plutôt doué.
Mes parents avaient raison : à force de volonté, on arrive à tout. Et de la volonté j’en ai eu. Un vrai requin.
Dans mon travail, je me suis investi corps et âme, n’hésitant plus à y consacrer tout mon temps. Je ne vis que pour ça. Les débuts étaient compliqués, la concurrence était rude et se faire une place au soleil dans le milieu n’était guère une sinécure. Mais mes efforts l’ont emporté face aux réticences.
Ma vie sociale en a beaucoup souffert. Qu’importe. Le goût du risque a pris le pas sur le besoin social. Et j’en suis très heureux.
Les transactions sont continuelles, et je gère tellement bien mes stocks que je ne suis jamais à court. Ayant gravi les échelons, je suis désormais à la tête de ma branche. La concurrence évincée, je détiens un monopole exclusif.
L’argent ne fait pas le bonheur mais tend à y contribuer. Et je passe de plus en plus de temps à recompter le mien.
Je n’hésite donc plus. Je ramasse mon sac de billets et vais le ranger dans le coffre de ma voiture. Avec ma marchandise. Une centaine de paquets de cocaïne.

Lahierokarantine |
Poesisophie |
Incarnatus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Learohardleana
| Theyoungboy
| 1jour1chapitre